Publicité

Un jour j’ai vu débarquer Chloé en pleurs :

Elle ne savait plus où donner de la tête entre le travail, la maison et les enfants. Le stress était devenu son état d’être quotidien. Dans sa vie, il n’y avait plus aucune place pour les distractions.


Pendant longtemps, elle avait essayé de tenir en se disant que ça irait mieux lorsque les enfants seraient plus grands et aussi quand les dossiers se feraient moins nombreux au travail…


La voir ainsi m’attristait. 

Le problème à penser que « ça ira mieux demain », c’est qu’on tente d’oublier que ça ne va pas très bien aujourd’hui. En poursuivant sur cette voie, c’est finalement le moment présent, le « tous les jours » qui devient terne et sans bonheur. 


Chloé passait à côté de sa vie et pourtant elle aimait son mari, ses enfants, son travail. 

Elle voulait juste relâcher la pression, en finir avec les épisodes de stress qui se concluaient souvent par de l’énervement ou de la tristesse. 

Pour lui venir en aide, je lui ai proposé un marché :

M’accorder 10 minutes par jour sans poser de questions.

Lorsqu’elle est revenue me voir 3 semaines plus tard, elle m’a dit : 

« Franchement, je n’en reviens pas. Comment 10 petites minutes peuvent faire une telle différence ?! Je suis bluffée. Je me sens beaucoup mieux. J’ai changé mon regard sur les choses, je relativise. Je ne m’emporte plus ! J’ai retrouvé le sourire et la joie de vivre. Merci ! »


10 minutes seulement nous suffisent à activer certains neurotransmetteurs clés pour se libérer du stress. 


Nous avons identifié 4 neurotransmetteurs sur lesquels agir : la dopamine, la sérotonine, l’ocytocine et le GABA. Il est possible d’agir efficacement sur chacun d’entre eux. L’effet est également amplifié à certains moments de la journée lorsque le corps est particulièrement réceptif. 


Pour, comme Chloé, vous débarrasser du stress, découvrez comment agir sur ces neurotransmetteurs en 10 minutes seulement. 


CLIQUEZ MAINTENANT SUR L'IMAGE POUR VOIR LA VIDEO EXPLICATIVE

REFERENCES SCIENTIFIQUES

A. Pascual-Leone, N. Dang, L. G. Cohen, J. P. Brasil-Neto, A. Cammarota et M. Hallett, 1995,  « Modulation of muscle responses evoked by transcranial magnetic stimulation during the acquisition of new fine motor skills » Journal of Neurophysiology, 74(3): 1037-45

Professeur Susan Smalley, fondatrice du Mindful Awareness Research Center de l’université de Californie

MCGill University : Planning and visualization and meditation - https://www.mcgill.ca

Avertissement :

Les résultats peuvent varier d'une personne à l'autre et ne sont pas garantis.

Ceci n'est pas un avis médical et ne se substitue pas à la consultation d'un médecin.

Ceci n'est pas un article de presse, mais une publicité pour les produits de la marque Institut Bicher.

Cette méthode anti-stress ne vous garantit pas des résultats miraculeux. Elle n'a pas été objectivée mais repose sur une approche validée par plusieurs études scientifiques.

Copyright © Institut Bicher. Tous droits réservés - cgv / mentions légales