Publicité

Aujourd’hui, on le sait la méditation impacte physiquement votre corps. Mais jusqu’où cela peut-il aller ? Pouvez-vous maigrir grâce à la méditation ?


L’impact sur votre cerveau

Votre cerveau émet différents types d’ondes suivant votre activité. Celles-ci sont plus ou moins rapides, si vous dormez, réfléchissez ou faites du sport…
En 2008 (1), Jim Lagopoulos, chercheur et professeur à l'Université de Sydney, a démontré que lorsque vous êtes en état méditatif, vous émettez des ondes de type theta bien spécifiques. Cela favorise votre introspection et donc avec des scénarios méditatifs spécifiques votre rapport à la nourriture en parlant à votre inconscient.

Mais cela va bien plus loin, et impacte également vos sécrétions hormonales et donc votre métabolisme.

Augmentation de la mélatonine

Une étude réalisée en Norvège en 2004 (2) sur une cinquantaine de volontaires a démontré que la méditation favorisait la production de mélatonine.
La mélatonine est l’hormone du sommeil. Lorsque vous manquez de sommeil, vos réservoirs de mélatonine sont au plus bas ce qui impacte vos hormones de l’appétit et favorise les pulsions pour les aliments gras et sucrés.
En effet, vous manquez alors d’énergie et pour compenser votre corps va vous demander de l’énergie supplémentaire rapidement (du sucre et du gras). Des méditations spécifiques peuvent inverser ce phénomène.

Mais plus surprenant encore, vous pouvez changer comment votre corps assimile la nourriture.

Diminution du cortisol

Il faut savoir que le cortisol augmente votre taux de sucre dans le sang, favorise le stockage des graisses dans le ventre et augmente votre appétit. Il favorise donc votre prise de poids.
Une étude de 2016 sur 190 personnes (3) a démontré comment des médiations spécifiques diminuaient le taux de cortisol dans votre corps. Ceci durant les séances elles-mêmes mais également sur le long terme, entre les méditations. Le métabolisme des participants est modifié durablement.

Avec des méditations spécifiques, vous pouvez ainsi diminuer votre taux de cortisol, et donc :

mieux assimiler le sucre

faciliter le déstockage de vos graissses

diminuer votre appétit et vos pulsions alimentaires

Le secret des personnes minces : leur métabolisme ne brule pas le sucre et les graisses comme tout le monde.

A l’Institut Bicher, nous avons élaboré des méditations dites à double langage. Celles-ci, vont tous aussi bien s’adresser à votre inconscient pour changer votre rapport à la nourriture mais également à votre corps lui même en diminuant votre taux de cortisol et en augmentant votre taux de mélatonine.
Votre métabolisme va alors changer petit à petit pour mieux assimiler la nourriture comme les personnes minces.

Les effets se font sentir sur le long terme. La majorité des personnes utilisant cette technique ne reprennent pas le poids qu’elles ont perdu. (4)

Ici, il n’est pas question de restrictions ou d’interdits. 
D’ailleurs, de nombreux membres du programme témoignent d’une perte de poids sans frustration, chose à laquelle ils n’étaient pas parvenus jusqu’à maintenant. (5)

L’effet yoyo, la modification du métabolisme de base, le dérèglement des hormones liées à la faim et à la satiété sont évités. L’approche globale prend en compte l’individu dans son ensemble plutôt que la simple balance calorique de ses apports alimentaires.

A VOIR DANS CETTE PRESENTATION :


La solution Equilibra Mind consiste à agir sur les mécanismes biologiques et psychologiques qui vous poussent à stocker. 

Cette méthode douce, qui agit avec bienveillance a séduit des milliers de femmes sur le chemin de la perte de poids. Aujourd’hui, perdre du poids ne rime plus avec frustration, privation, et culpabilité au moindre écart. Il s’agit de s’accorder un temps pour soi au croisement des pratiques de l’hypnose et de la méditation, en y associant des pratiques de pleine conscience. 

Equilibra Mind se base sur l’étude PMC5319254 de 2015 et publiée dans le « Journal of Medecine and Life »(6) et l’étude « Mindfulness Approaches and Weight Loss, Weight Maintenance, and Weight Regain » de février 2018 (4).


Institut Bicher : le bien être par le corps et l’esprit

REFERENCES SCIENTIFIQUES

(1) Etude Corpus ID: 16334890 Jim Lagopoulos et al., 2009, Increased Theta and Alpha EEG Activity During Nondirective Meditation, Journal of Alternative and Complementary Medicine

(2) 2004 Mar;10(3):CR96-101. Epub 2004 Mar 1. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/14976457/

(3) Etude PMC5069287 « Effects of Mindfulness-Based Interventions on Salivary Cortisol in Healthy Adults: A Meta-Analytical Review » https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC5069287/

(4) Etude « Mindfulness Approaches and Weight Loss, Weight Maintenance, and Weight Regain » de février 2018 https://ganepao.com.br/wp-content/uploads/2020/02/OK_Mindfulness-Approaches-and-Weight-Loss-Weight-Maintenance.pdf 

(5) Avis vérifiés le 10/06/2022 : https://www.avis-verifies.com/avis-clients/institut-bicher.com

(6) Etude PMC5319254 de 2015 et publiée dans le « Journal of Medecine and Life » https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC5319254/


Avertissement :

Les résultats peuvent varier d'une personne à l'autre et ne sont pas garantis.

Ceci n'est pas un avis médical et ne se substitue pas à la consultation d'un médecin.

Ceci n'est pas un article de presse, mais une publicité pour les produits de la marque Institut Bicher.

Cette méthode d'amincissement ne vous garantit pas des résultats miraculeux. Elle n'a pas été objectivée mais repose sur une approche validée par plusieurs études scientifiques.

Copyright © Institut Bicher. Tous droits réservés - cgv / mentions légales