Publicité


Je vais vous expliquer comment perdre du poids, d’une façon à laquelle vous n’avez certainement jamais pensé.
Mais avant ça, je voudrais que vous imaginiez une jeune fille de 11 ans, seule, allongée confortablement dans son canapé.
Elle est châtain, avec de belles boucles, les yeux verts. Elle porte un jogging et un t-shirt pour se sentir à l’aise. Il y a juste une petite chose qui cloche.

Elle ne le sait pas encore, mais elle est sur le point de commencer une bataille qui va durer des dizaines d’années.
Elle habite à la campagne, au milieu des champs, avec personne à qui parler. Alors, même s’il fait beau dehors, elle regarde une série avec des filles qui ont des histoires d’amour. Je ne sais pas si vous connaissez, c’est « Hartley, cœurs à vif » (hyper à la mode dans les années 90).
Elle aussi voudrait qu’on l’aime comme dans la série, mais elle n’a pas confiance en elle et se trouve grosse. Elle a certainement raison d’ailleurs car ses 2 frères l’appellent « la grosse ».
Il est 4h de l’après midi, elle mange un bol de céréales, bourré de sucres et de chocolat. Cet après midi est semblable à beaucoup d’autres et elle n’en est pas fière.
Elle ne sait pas pourquoi exactement à ce moment là…
Une histoire d’amour de trop dans sa série peut-être. Mais elle se met à regarder ses rondeurs et se dégoute littéralement d’elle même. Elle prend alors la décision à 11 ans de commencer son premier régime.

A 12 ans, elle était devenue anorexique. (C’est une des pire chose à faire pour votre métabolisme, votre poids sur le long terme - sans compter l’effet dévastateur et le mal être qui en découle)
A 14 ans, elle avait repris tous les kilos perdus.
Puis pendant des années, elle a fait attention à ce qui se trouvait dans son assiette sans succès.
Cette jeune fille est devenue une jeune femme. Elle en a toujours marre de ses kilos en trop. Alors, maintenant qu’elle gagne sa vie, elle peut se lancer dans les derniers régimes à la mode ! Elle en fait tellement qu’elle n’arrive plus à les compter ! A chaque fois, elle perd du poids mais le reprend quelques mois plus tard. Elle est devenue une spécialiste de l’effet YOYO.
A 30 ans, le verdict tombe, plus rien ne fonctionne. Quelques soient les privations qu’elle s’inflige : impossible de maigrir.
Un jour sur Instagram, elle tombe sur une coach sportive minceur, qui malgré 5 enfants a encore une silhouette parfaite !
Elle n’aime pas vraiment le sport, mais puisqu’elle n’en fait pas, elle se dit que ça doit certainement être ça la solution. C’est son dernier espoir. Elle lance alors ses dernières forces dans une méthode de fitness : 45 minutes de sport intense tous les jours pendant 12 semaines. Malheureusement, elle ne perd pas un gramme et pire, dépenser de l’énergie lui donne extrêmement faim.

Son combat contre les kilos en trop a duré au final 22 ans.

Le déclic, elle l’a à 33 ans. Lorsqu’elle comprend que la solution n’est pas tant dans son assiette mais plutôt dans sa tête.
Ce qui est absolument dingue, c’est que cette révélation lui est tombée dessus, toute seule, alors qu’elle s’était acharné des années sans succès avec les méthodes traditionnelles.
Tout à coup, les kilos s’envolent au fil des semaines, sans privation, sans frustration.
Simplement parce que la méthode qu’elle utilise consiste désormais à faire la paix avec son corps, à écouter ses besoins et plus que tout à ouvrir le dialogue avec lui.


Cette jeune fille qui est devenue une femme libérée de ses kilos en trop, c’est moi, Elodie Bicher, la fondatrice de l’Institut Bicher.
Si je n’avais pas eu ce douloureux parcours, que je ne souhaite à personne, je n’aurais jamais pu aider des dizaines de milliers de femmes partout dans le monde à maigrir grâce à ce que j’appelle la technique du double language.
Ma méthode entre l’hypnose et la méditation a été traduite en 4 langues.

A VOIR DANS CETTE PRESENTATION :


La solution Equilibra Mind consiste à agir sur les mécanismes biologiques et psychologiques qui vous poussent à stocker. 

Cette méthode douce, qui agit avec bienveillance a séduit des milliers de femmes sur le chemin de la perte de poids. Aujourd’hui, perdre du poids ne rime plus avec frustration, privation, et culpabilité au moindre écart. Il s’agit de s’accorder un temps pour soi au croisement des pratiques de l’hypnose et de la méditation, en y associant des pratiques de pleine conscience. 

Equilibra Mind se base sur l’étude PMC5319254 de 2015 et publiée dans le « Journal of Medecine and Life »(2) et l’étude « Mindfulness Approaches and Weight Loss, Weight Maintenance, and Weight Regain » de février 2018 (3).


Institut Bicher : le bien être par le corps et l’esprit

REFERENCES SCIENTIFIQUES

(1) Etude 18408715 de May 2008 publié dans la National Library of Medecin https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/18408715/

(2) Etude PMC5319254 de 2015 et publiée dans le « Journal of Medecine and Life » https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC5319254/ 

(3) Etude « Mindfulness Approaches and Weight Loss, Weight Maintenance, and Weight Regain » de février 2018 https://ganepao.com.br/wp-content/uploads/2020/02/OK_Mindfulness-Approaches-and-Weight-Loss-Weight-Maintenance.pdf 

(4) Avis vérifiés le 10/06/2022 : https://www.avis-verifies.com/avis-clients/institut-bicher.com 

- Professeur Traci Mann de l’Université du Minnesota, auteure de « Secrets from the eating lab »

- MCGill University : Planning and visualization lead to better food habits - https://www.mcgill.ca/channels/news/planning-and-visualization-lead-better-food-habits-172096

- MCGill University : The mental work behind medals - https://mcgillnews.mcgill.ca/s/1762/news/interior.aspx?sid=1762&gid=2&pgid=1129


Avertissement :

Les résultats peuvent varier d'une personne à l'autre et ne sont pas garantis.

Ceci n'est pas un avis médical et ne se substitue pas à la consultation d'un médecin.

Ceci n'est pas un article de presse, mais une publicité pour les produits de la marque Institut Bicher.

Cette méthode d'amincissement ne vous garantit pas des résultats miraculeux. Elle n'a pas été objectivée mais repose sur une approche validée par plusieurs études scientifiques.

Copyright © Institut Bicher. Tous droits réservés - cgv / mentions légales