Publicité

On a toute connu ce moment :

On se prive, on sue « sang et eau » pour s’en défaire et les voilà déjà qui reviennent déjà au galop. Qui ? Les kilos durement perdus.

Quelle terrible déception ! On commençait enfin à se sentir mieux, à être fière de notre avancée. Et hop ! Voilà l’effet « kiss cool ».

Cet effet yoyo est désormais bien connu du domaine scientifique.

Il n’est pas la résultante de vos mauvaises habitudes mais plutôt de ce que nous appelons « le mode famine ».

En période de privation (qui survient pendant un régime) votre corps pense devoir affronter une période de famine. Il modifie alors son fonctionnement interne pour assurer votre survie. 

Votre métabolisme fonctionne au ralenti : 

vous dépensez moins d’énergie (= de calories) pour effectuer les mêmes choses ;

vous vous séparez de la masse musculaire au lieu de la masse graisseuse (car plus consommatrice d’énergie).

Vous comprenez que cela ne facilite absolument pas votre perte de poids !

Mais surtout une fois la période de régime passée, votre corps ne retrouve pas son fonctionnement normal. Le mode survie peut perdurer jusqu’à un an voire plus !

Cela signifie que si vous mangez autant qu’avant vous allez reprendre davantage de kilos…

L’Agence National de Sécurité Alimentaire a d’ailleurs mis en évidence dans son rapport d’Évaluation des risques liés aux pratiques alimentaires d’amaigrissement de novembre 2010 (1) que 80% des personnes suivant des régimes restrictifs reprennent du poids après un an.

Pour pallier ce phénomène, il est important de baser votre perte de poids sur des méthodes douces et respectueuses de vos besoins. 

L’Institut Bicher a développé une méthode dont l’axe principal est justement de ne vous faire ressentir ni privation ni frustration. 

La majorité des personnes utilisant cette technique ne reprennent pas le poids qu’elles ont perdu. (3) 

D’ailleurs, de nombreux membres du programme témoignent d’une perte de poids sans frustration, chose à laquelle ils n’étaient pas parvenus jusqu’à maintenant. (4)

L’effet yoyo, la modification du métabolisme de base, le dérèglement des hormones liées à la faim et à la satiété sont évités. L’approche globale prend en compte l’individu dans son ensemble plutôt que la simple balance calorique de ses apports alimentaires. 

La fondatrice de l’institut, Elodie Bicher, a souffert pendant de nombreuses années de problèmes de poids. Malgré la privation et l’essai de nombreuses méthodes, aucune ne lui permettait de perdre réellement ses kilos en trop. Frustrée, dépitée, comme beaucoup de femmes dans sa situation, elle a été tentée un moment d’abandonner la lutte contre les kilos.

Finalement, la solution était bien loin des régimes hypocaloriques.


CLIQUEZ MAINTENANT SUR L’IMAGE POUR VOIR LA VIDEO EXPLICATIVE

A VOIR DANS CETTE PRESENTATION :


La solution Equilibra Mind consiste à agir sur les mécanismes biologiques et psychologiques qui vous poussent à stocker. 

Cette méthode douce, qui agit avec bienveillance a séduit des milliers de femmes sur le chemin de la perte de poids. Aujourd’hui, perdre du poids ne rime plus avec frustration, privation, et culpabilité au moindre écart. Il s’agit de s’accorder un temps pour soi au croisement des pratiques de l’hypnose et de la méditation, en y associant des pratiques de pleine conscience. 

Equilibra Mind se base sur l’étude PMC5319254 de 2015 et publiée dans le « Journal of Medecine and Life »(2) et l’étude « Mindfulness Approaches and Weight Loss, Weight Maintenance, and Weight Regain » de février 2018 (3).


Institut Bicher : le bien être par le corps et l’esprit

REFERENCES SCIENTIFIQUES

(1) ANSES Novembre 2010 : Rapport d’Évaluation des risques liés aux pratiques alimentaires d’amaigrissement

https://www.anses.fr/fr/content/régimes-amaigrissants-entretien 

https://www.anses.fr/fr/system/files/NUT2009sa0099Ra.pdf 

a. Page 57 « seules 20 % des personnes en surpoids perdent du poids à long terme avec succès (Wing et al. 2005) »

b. Page 62 « La reprise pondérale concerne 80% des sujets à un an et augmente à long terme. »

c. Page 79 « La reprise pondérale concerne 80% des sujets après un an et augmente avec le temps. »

(2) Etude PMC5319254 de 2015 et publiée dans le « Journal of Medecine and Life » https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC5319254/ 

(3) Etude « Mindfulness Approaches and Weight Loss, Weight Maintenance, and Weight Regain » de février 2018 https://ganepao.com.br/wp-content/uploads/2020/02/OK_Mindfulness-Approaches-and-Weight-Loss-Weight-Maintenance.pdf 

(4) Avis vérifiés le 10/06/2022 : https://www.avis-verifies.com/avis-clients/institut-bicher.com 

- Professeur Traci Mann de l’Université du Minnesota, auteure de « Secrets from the eating lab »

- MCGill University : Planning and visualization lead to better food habits - https://www.mcgill.ca/channels/news/planning-and-visualization-lead-better-food-habits-172096

- MCGill University : The mental work behind medals - https://mcgillnews.mcgill.ca/s/1762/news/interior.aspx?sid=1762&gid=2&pgid=1129


Avertissement :

Les résultats peuvent varier d'une personne à l'autre et ne sont pas garantis.

Ceci n'est pas un avis médical et ne se substitue pas à la consultation d'un médecin.

Ceci n'est pas un article de presse, mais une publicité pour les produits de la marque Institut Bicher.

Cette méthode d'amincissement ne vous garantit pas des résultats miraculeux. Elle n'a pas été objectivée mais repose sur une approche validée par plusieurs études scientifiques.

Copyright © Institut Bicher. Tous droits réservés - cgv / mentions légales

Contact Us

Sed posuere consectetur est at lobortis. Maecenas faucibus mollis interdum. Nullam quis risus eget urna mollis ornare vel eu leo. 

We process your personal data as stated in our Privacy Policy.

Close

Join Our Mailing List

Enter your details below to get instant access to exclusive offers & discounts

We process your personal data as stated in our Privacy Policy. You may withdraw your consent at any time by clicking the unsubscribe link at the bottom of any of our emails.

Close